Traversée du Canada et des USA en van

Cette année, je fêtais mes 10 ans de globetrotteuse. Dix belles années que je parcours le monde à la recherche de voyages extraordinaires, d’aventures uniques, d’expériences inoubliables, et de rencontres mémorables. Tant d’années passées à découvrir de nouvelles cultures et à élargir mes connaissances personnelles. Avec le temps, j’ai acquis de l’expérience, de la maturité, chaque voyage m’apporte son lot de défis et de surprises. Encore aujourd’hui, je cherche à vivre de nouvelles choses et expérimenter de nouvelles façons de voyager. Et parmi toutes les aventures possibles de vivre à travers le monde, l’une d’entre elles m’a toujours fait rêver : la traversée du Canada et des USA en van.

Vivre la vie de nomade pour un temps est quelque chose qui m’inspire beaucoup. J’ai longtemps été intriguée par cette vie et ce moyen de déplacement. Toujours avoir sa maison avec soi, avoir le monde entier comme jardin et ne jamais se soucier d’où on sera demain.

Après 8 ans à vivre au Canada, je me suis dit qu’il était peut-être temps pour moi de partir à sa découverte. Bien que j’y vive depuis aussi longtemps, je n’ai jamais vraiment pris la peine d’y voyager et de le visiter comme il se le doit. C’est pour cela qu’en 2019, j’ai décidé que ce serait l’année où j’entamerai ma traversée du Canada et des USA avec mon mini van (aka Arnold).

Traversée du Canada et des USA en van : la durée.

Pour ce voyage, moi et mon conjoint avions décidé de partir pour une durée de 12 semaines que nous avons répartie à part égal pour les deux pays, soit 6 semaines chaque. Néanmoins, je vous dirais qu’il n’y a pas de temps exact à attribuer à ce type de voyage. Il faut avant tout que cela vous convienne et que vous y trouviez le rythme qui vous ressemble.

Pour nous ce fut largement suffisant. Voyageant dans un mini van, on ne se serait pas vu prolonger plus longtemps le périple puisqu’à la fin le confort d’une maison commençait à nous manquer. Si nous avions eu un van plus grand peut-être que cela aurait été différent.

Voici ce à quoi ressemblait notre cher van avec lequel nous avons voyagé :

Notre van Arnold

Attention ! Nous sommes vraiment fiers de notre van et malgré les différents reproches que nous pouvons lui faire en terme d’espace et de confort, nous y sommes énormément attaché.

L’itinéraire de 12 semaines.

12 semaines c’est beaucoup mais en même temps pas assez. Cela représente 2 mois et demi sur la route pour découvrir le Canada ainsi que la côte Ouest des USA. Ce qui n’est pas assez, mais suffisant en même temps. Le tout est de bien sélectionner ce que l’on veut voir/faire.

Pour nous, le but durant cette traversée en van était de faire le plus d’activités plein air possible : randonnée, surf, SUP, escalade, kayak, canot, camping, etc. Nous avions un plus grand désire envers les parcs nationaux qu’envers les grandes villes. En fait, les villes ne nous servaient qu’à refaire le plein en nourriture et en énergie pour mieux repartir et continuer notre route.

Après des mois et des mois de réflexion et de recherches voici à quoi ressemblait à peu près notre itinéraire. Bien sûr, nous avons effectué plusieurs détours. Ce que montre Google Maps n’est qu’un bref aperçu de tout ce que nous avons vu.

CANADA

USA

Au final, c’est plus de 18 000km que nous avons parcouru durant cette grande aventure. Et comme nous l’avions pensé, c’était bien au cœur des parcs nationaux que nous étions le plus heureux.

Yellow aster butte, Mt Baker Park.

Voyager en van : où dormir ?

Voyager en van c’est génial mais ça l’est encore mieux lorsque l’on trouve des endroits sécuritaires où stationner son van pour y passer la nuit. Lorsque l’on débute dans ce type de voyage on ne sait pas vraiment où il est possible ou non de dormir.

Pour ma part, avant de partir je me suis attelée à faire des recherches pour savoir comment voyager en van en étant responsable et de manière sécuritaire. C’est ainsi que je suis tombée sur le site ioverlander.com qui m’a permis de trouver TOUS les emplacements où j’ai pu dormir durant notre traversée. Ce que j’aime, c’est que pour la plus part il y a une photo de l’endroit en question avec également des commentaires. Il est toujours très facile de trouver l’emplacement sélectionné. Je n’ai jamais eu de problème dans chacun des lieux où j’ai pu passer la nuit.

Pour le Canada, nous avions eu la chance de pouvoir voyager également avec Hosteling International Canada afin de tester leurs différentes auberges qui se trouvaient sur notre chemin. Ce que j’ai adoré, c’est que cela nous permettait de prendre des pauses du van et donc d’avoir de l’espace et une douche, le temps d’une nuit ou deux. Lorsque l’on débute, je pense que voyager en mini van avec des transitions d’hébergement plus régulier permet de pouvoir s’adapter à la vie de vanner progressivement.

HI Lake Louise
HI Whistler
HI Vancouver Downtown
HI Tofino
HI Calgary
HI Banff
HI Athabasca
HI Jasper
HI Regina
HI Rossburn

Pourquoi avoir décidé de voyager avec HI Canada plutôt que d’autres auberges ? Car chacune des auberges sont écoresponsables et ont a cœur l’environnement dans lequel elles se situent. Elles travaillent quotidiennement à favoriser le commerce local et sensibilisent les voyageurs à une façon plus responsable de visiter un pays. Nous avons toujours eu une expérience incroyable dans chacune d’elles, ce qui nous a permis de décompresser et de profiter au maximum de notre traversée du Canada.

Elles ont chacune leur propre thématique et ambiance. Si certaines favorises un aspect plus moderne, d’autres préféreront rester plus vintage ou plus proche de la nature. L’expérience est différente mais l’accueil chaleureux est le même par tout ainsi que le bon temps, et le confort.

crédit image : HI Canada / Carte des auberges à travers le Canada

Pour les Etats-Unis, cette fois-ci nous voulions vivre complètement la vie de van et donc éviter le plus possible les logements. La plus part du temps, nous dormions dans les parcs nationaux où il était souvent possible de stationner gratuitement le van en plein milieu de la forêt. L’autre option était de passer la nuit dans les stations d’essence pour truck : Pilot Flying J. Dans cette deuxième option, nous pouvions prendre des douches pour 15$ en illimité et donc faire le plein d’énergie. De plus, si vous avez l’application de cette branche de station essence vous pouvez avoir des réductions sur le plein de gaz et parfois même avoir des boissons ou des confiseries gratuites.

Le choix du van : mini ou grand ?

Malgré tout le bon temps que nous avons eu dans notre van et le nombre de paysages incroyables que nous avons croisé, vivre 6 semaines en mini van non stop nous a énormément fatigué. Le manque d’espace et de confort a beaucoup joué sur nos corps et nous a petit à petit épuisé. Vers la fin nous ne pensions qu’à une chose : rentrer et retrouver le confort de notre maison.

Mini van 

Les avantages :

  • passe incognito
  • facile de se stationner par tout
  • plus économe en essence (selon le modèle)
  • plus polyvalent dans les différents types de route
  • possibilité de faire du off road (selon le modèle)
  • attire moins l’attention (sauf si c’est un Westfalia ou qu’il y a un design flash à l’extérieur)

Les inconvénients :

  • manque d’espace
  • vivre la plus part du temps dehors
  • confort limité
  • ne pas pouvoir se tenir debout
Grand van

Les avantages :

  • un espace plus grand aménagé
  • Possibilité d’avoir un plus grand lit
  • Possibilité de se tenir debout et d’y cuisiner à l’intérieur
  • Possibilité aussi d’y aménager une douche intérieure ainsi que des toilettes
  • Moins fatiguant pour le corps dû à l’espace

Les inconvénients :

  • plus cher en essence
  • des tarifs plus élevés pour prendre les ferry
  • Un peu plus voyant en terme de grosseur
  • Ne convient pas à tous les types de route

À refaire cette aventure de 12 semaines, nous aurions privilégié un van plus grand, comme un sprinter.

Alona Bay, Ontario
Nomad lovers
Van life
Kananaski, Alberta
Castle Butte, SK
Une nuit au Mt Riding
Chute d’eau en Ontario
Feu de camps
Lac supérieur, Ontario

Traverser le Canada et les USA : le budget.

Pour 12 semaines de voyage, nous avons dépensé en tout : 11 058,97$ cad.

Ce total comprend :

  • les activités
  • l’épicerie
  • les restaurants / cafés
  • les hébergements
  • l’essence
  • les souvenirs
  • les stickers
  • les douches
  • les sucreries
  • les garages
  • les pass annuels pour les parcs nationaux USA et canadiens
  • Tatouages

Le Canada nous aura coûté : 4 467,84$ cad

Les USA nous auront coûté : 6 591,13$ cad

Nous ne nous sommes pas privés durant ce voyage. Nous avons vécu ce que nous voulions vivre. Nous n’avons pas non plus dépensé à profusion. Nous étions économes tout en faisant des choses qui nous plaisaient dans le budget que nous avions.

Ma traversée du Canada et des USA en van : BILAN

Ce voyage fut incroyable, et la voyageuse qui est en moi est tellement heureuse d’avoir pu réaliser ce rêve ainsi que cette expérience unique. Les paysages que j’ai vu, les personnes que j’ai rencontré, la vie à deux qu’auparavant je ne connaissais pas et qui maintenant représente tout pour moi, cette sérénité trouvé sur la route, ainsi que tous ces merveilleux souvenirs auront fait de cette aventure quelque chose d’extraordinaire que je souhaite à chacun de vivre une fois dans sa vie.

Je me suis redécouverte, et aujourd’hui, je peux dire que je suis complètement épanouie puisque ce voyage m’aura enlevé toutes mes craintes et frayeurs de mon futur en tant que voyageuse.

Pinterest

5 réflexions sur “Traversée du Canada et des USA en van

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *