IMG_7271

L’Inde à coeur ouvert

Ma chère India, d’aussi loin que je me souvienne, tes couleurs, ta culture, tes paysages et ton histoire m’ont toujours intrigué. Jusqu’à pas si longtemps tu représentais à mes yeux une destination de rêve, mais inaccessible dans mes standards de voyageuse. Souvent, je rêvais de toi et de cette envie de te découvrir. Mais à chaque fois que le désir de t’explorer grandissait, une petite peur en moi s’installait. Je me disais qu’un jour je partirais te rencontrer et que ce jour-là toi et moi on s’aimerait ou on se détesterait. Ce jour, je l’ai attendu longtemps, car étant trop effrayée pour te rencontrer seule j’attendais de trouver la personne qui m’accompagnerait dans ce périple aux couleurs épicées. Et puis les années ont passé et cette personne ne s’est jamais présentée. La voyageuse solitaire que je suis a donc finalement décidé de prendre son courage à deux mains et de se lancer seule dans cette aventure qui m’effrayait tant.

IMG_5981

Tu sais, beaucoup de personnes ont une mauvaise image de toi et même si j’aime me faire ma propre idée de la culture d’un pays en l’expérimentant personnellement, je pense que quelque part j’ai fait partie un temps de ces personnes qui te craignaient. Ta pollution, ton rythme, ta culture homme femme m’inquiétaient, mais malgré tous ces préjugés que je pouvais avoir de toi, je voulais en avoir le cœur net. Bien sûr le moment d’annoncer mon départ fut éprouvant. Mon entourage s’est tout de suite mis à paniquer : « une femme blanche seule voyageant en Inde », je te laisse imaginer les commentaires et les conseils que j’ai reçus. Mais peu importe ce qu’on me disait, peu importe les frayeurs que mes proches ressentaient, je ne me suis pas découragée et c’est en cette journée du 6 septembre 2017 que nous nous sommes finalement rencontrés.

Je dois dire que mon arrivée à Delhi fut éprouvante. Le bruit incessant, l’odeur nauséabonde de la pollution et de l’essence, et celle foule épeurante me sont rentrés dedans comme une claque au visage. En l’espace d’une fraction de minutes, tous mes sens se sont réveillés. Je ne savais plus où donner de la tête. Mon premier réflexe fut d’aller me magasiner une tenue qui représenterait tes couleurs et qui me permettrait de me fondre dans la masse. Sortir de l’hôtel fut un peu effrayant, et puis, à peine le pied posé dehors tu as mis sur mon chemin des personnes extraordinaires au grand cœur qui se sont occupés de moi, et ce, durant l’entièreté de mon voyage.

IMG_4895

Fuir Delhi fut la meilleure décision qui était à prendre. Deux jours dans cette immense ville furent entièrement suffisants. J’avais besoin de faire le point sur ce que je venais de vivre en l’espace de si peu de temps. C’est donc dans le nord que j’ai décidé de partir méditer et de découvrir ta passion pour le yoga. Vivre dans tes montagnes fut incroyablement apaisant. Tes leçons de vie, tes leçons de méditation ainsi que tes leçons de yoga m’auront permit d’ouvrir ce que tu appelles « mes chakras ». Grâce à ton atmosphère chaleureuse et paisible toutes ces appréhensions que j’avais de toi se sont envolées. Mon esprit plus ouvert à t’expérimenter et à te comprendre était prêt à voyager au cœur de ta culture.

Le Rajasthan fut la région où toi et moi, nous nous sommes vraiment confrontés. Voyager au centre de ton histoire et de ton rythme de vie fut toute une expérience, à la fois intéressante et fatigante. Tes monuments, ton architecture, tes couleurs, ta cuisine, tes habitants, ta musique m’auront émerveillé et fait rêver. Parcourir tes villes était un réel plaisir pour mes yeux, et rencontrer tes habitants fut un énorme coup de cœur. Bien sûr, tes hommes m’auront à plusieurs reprises effrayé et l’image que tu as de moi m’aura souvent blessé. Mais tu vois avec le temps, j’ai appris à effacer ces préjugés que j’avais de toi alors j’espère qu’un jour toi aussi tu changeras l’image que tu as de moi. Le changement vient avec le temps comme on dit. Je suis sûr que tu y arriveras car j’ai confiance.

Ma chère India, tout ceci pour te dire que tu m’auras fait pleurer, crier, perdre patience, étouffer, suffoquer, et même parfois tu m’auras écoeuré, mais ce que je retiens surtout ce sont les rires, les rencontres, la passion, la générosité, la compassion, et l’amour, surtout l’amour. Je suis repartie changée et bouleversée par mon expérience, mais sache que je ne te déteste pas bien au contraire. Tu m’as appris ce que l’amour signifiait et pour ça je ne t’en serais jamais assez reconnaissante. Sûrement qu’un jour tu me manqueras, pour le moment c’est encore trop tôt et il va me falloir du temps avant de retrouver la force de venir te voir, mais je ne te dis pas adieu, juste au revoir.

IMG_5983

3 réflexions sur “L’Inde à coeur ouvert

  1. Quel témoignage sincère, touchant !
    Quelle aventure humaine et personnelle !
    Je suis ravie de parcourir tes mots, de découvrir cette rencontre avec l’Inde. Moi aussi, j’ai au fond du cœur une petite appréhension quand j’imagine ce pays, je me dis « un jour, peut-être ». Qui sait !

    En tout cas, cette authenticité fait plaisir à lire, merci de partager ces réflexions avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *