IMG_6187

Voyager en Inde : les règles d’or de la backpackeuse

Si tu comptes entreprendre bientôt un voyage en Inde en solitaire et que tu es une femme, alors cet article est fait pour toi! Ici tu trouveras les « règles d’or de la backpackeuse solitaire » à bien suivre pour t’assurer de vivre un voyage de rêve tout en étant en sécurité.

Et si tu te demandes d’où viennent ces quelques règles, dis-toi qu’elles sont issues de ma propre expérience de voyageuse qui a passé 1 mois à parcourir ce pays et à qui il en est arrivé des choses. Ces conseils sont donc principalement basés sur mon vécu, ils n’ont bien évidemment pas la prétention d’être universel, car surement que d’autres voyageuses te diront le contraire.

Règle 1 : T’habiller local tu seras.

Dès ton arrivée, penses à aller magasiner une ou deux tuniques ainsi qu’un foulard, car t’habiller local te permettra de te fondre un peu dans la masse, et cela montrera également une marque de respect envers la culture.

Règle 2 : Tes jambes et tes épaules tu cacheras.

Pour rester dans la thématique des vêtements, en Inde c’est très mal perçu de dévoiler ses épaules et ses jambes. Donc si tu ne veux pas attirer les regards, cache le tout avec un pantalon ample en tissus (histoire de ne pas avoir trop chaud) ainsi qu’une tunique indienne légère (prends en une colorée, elles sont tellement magnifiques). Rajoute également un foulard pour cacher tes cheveux lorsque tu visiteras certains temples.

Voici deux tenues que je portais pratiquement tout le temps :

IMG_5829

IMG_5841

Règle 3 : un anneau de fiançailles tu porteras.

J’ai pour habitude de toujours voyager avec la bague de ma mère qui fait un peu bague de fiançailles. Et en Inde, j’avais décidé de la porter à la main gauche, car ici le mariage c’est sacré. Tu ne touches pas à une fille mariée. Il faut savoir qu’une femme blanche voyageant seule ça excite beaucoup ces messieurs indiens, car on représente un fantasme puisqu’ils nous associent à des actrices pornos… (Ouai bonjour l’image) Donc porter un anneau de mariage les stoppera direct surtout quand vous parlerez avec eux.

Règle 4 : Tôt tu te lèveras.

Visiter une ville durant la journée, c’est l’enfer. De un, parce qu’il fait excessivement chaud et de deux, parce que tu passeras ton temps à te faire aborder par TOUT le monde. Ce qui parfois peut s’avérer très stressant et fatigant. Donc le meilleur moment est de partir dans les environs de 8h pour aller aux ouvertures des portes des monuments et revenir sur les coups de 13h-14h pour te relaxer et te reposer.

Règle 5 : Après 18h tu ne sortiras pas.

En général, sortir le soir ça craint pas mal, surtout si tu es seule. Donc si tu n’es pas en groupe ne tente pas ta chance et reste à l’auberge, car la nuit trouver ses repères ce n’est pas évident.

Règle 6 : Le streetfood tu éviteras.

Le meilleur moyen de tomber malade en Inde c’est d’essayer la nourriture dans les stands de rue. Crois-moi tu veux pas faire ça. Rien que l’hygiène de ces stands ne te tentera pas. Donc, préfère les restaurants au streetfood, ça t’évitera bien des problèmes intestinaux et ensuite ce n’est pas bien cher et c’est meilleur.

Durant mon séjour, j’ai également évité de manger de la viande, car voir les animaux dans la rue ne m’a pas donné confiance. Pas une seule fois, je n’ai été malade, mais je connais beaucoup de personnes qui ont mangé de la viande et qui n’ont pas été malade. C’est une question de choix.

Lotus cafe, Udaipur
Lotus cafe, Udaipur

Règle 7 : Bonne négociatrice tu seras.

Si tu as un talent caché de négociatrice, ce sera le moment de le laisser sortir, car en Inde tu passeras ton temps à négocier pour absolument TOUT (nourriture, rickshaw, vêtements, hôtel, transport, etc). Donc soit prête à perdre patience, à pogner les nerfs et à montrer c’est qui la boss. Et petit conseil en plus, lorsque le deal est accepté entre les deux parties, scelle le avec une poignée de main ça fera une grande différence crois-moi. Garde toujours le sourire quand tu négocies c’est important, les Indiens seront toujours plus facile à amadouer avec un beau sourire.

Règle 8 : Confiante et patiente tu seras.

Ai toujours l’air sûr de toi. Prends une démarche déterminée et confiante. Soit Meryl Streep dans « Le diable s’habille en Prada ». Avoir l’air confiante, montrera aux Indiens que tu sais où tu vas et ce que tu fais. Si tu sembles un peu perdu ou timide, ça jouera en ta défaveur. Ils sont doués pour arriver à te faire dire oui pour tout. Un petit plus, au lieu de dire non en anglais dit fermement « Nahi » qui signifie également « non » en Hindi. Ça les stoppera direct, plutôt que juste « no ».

En ce qui concerne la patience, va falloir que tu apprennes à attendre car les indiens ne sont pas du tout rapide que ce soit dans la restauration ou les transports. C’est une qualité qu’il faudra bien développer sur place.

Règle 9 : Faire preuve de positivisme tu feras.

Là, c’est la yogi qui te parle. Pense toujours positivement même dans les pires situations. Le positivisme attire le positif. Garde toujours la foi en ton karma. Si tu gardes le sourire et que tu essayes de voir le positif, tu verras que beaucoup d’Indiens viendront t’aider. Ce sera dans ces moments que tu feras tes plus belles rencontres locales.

Règle 10 : Les bons plans tu trouveras

En étant bien débrouillarde, tu trouveras toujours le bon plan caché qui te permettra d’apprécier un peu plus ton voyage, mais aussi de faire des économies. Pour ma part, n’ayant pas de numéro de téléphone indien et étant donné qu’on t’en demande un pour tout et n’importe quoi j’avais trouvé un site internet avec de faux numéros de téléphone. Ce qui m’a bien aidé pour réserver mes transports.

En parlant de transport, Make My Trip fut MON site préféré pour réserver mes bus. De un, c’était le seul site qui prenait ma carte de crédit, et de deux, tu n’as aucun frais exorbitant d’agence (Attention, si le bus est annulé ou si toi tu annules, n’espère pas revoir la couleur de ton argent… seul bémol). Aussi, Maps.me c’est bien, mais ça bug souvent donc privilégie les cartes hors connexions de Google Maps. La plupart des chauffeurs ne connaissent par vraiment les adresses donc si tu ouvres ta carte tu pourras t’orienter sans te faire avoir. Beaucoup de rickshaw essayeront de t’emmener dans leur propre hôtel où ils ont une commission.

Donc tu as bien tout compris? Ne te fit pas aux aprioris de chacun, car ça te stressera plus qu’autre chose. L’Inde est un pays merveilleux quand on apprend à le connaître. Pars sans aucun préjugé et vis le plus beau voyage de ta vie!

10 réflexions sur “Voyager en Inde : les règles d’or de la backpackeuse

  1. Waouuu excellent article, je le trouve hyper rassurant et encouragent. On entends un peu tout et n’importe quoi sur l’Inde ce qui nous fait nourrir des craintes par rapport à ce pays et je trouve ton article très bien fait et plein de positivité (même si comme tu l’as évoqué, tout n’a pas été rose) ! Clap clap

    1. J’ai vraiment voulu faire ressortir mon expérience de femme car c’est peut-être le genre de conseils que j’aurais aimé moi-même avoir. 🙂

  2. Super article ☺️tes conseils s’appliquent pour une femme blanche mais pour une femme noire tu crois que c’est faisable ? As-tu croisé des noires pendant ton séjour ??

    1. Je pense que c’est de façon général après je n’ai pas vu de femme noire voyager là-bas mais ça ne veut rien dire 🙂 Par contre une chose à savoir, les indiens pensent que plus tu as la peau foncée plus tu es pauvre. Plus tu es blanc, plus tu es riche… Je sais c’est con mais c’est leur logique =/

      1. Oui j’avais entendu ça, j’ai aussi entendu des histoires d’agression et de racisme poussé en Inde, c’est pour ça que je posais la question, si tu en avais vu, ça m’aurait rassurée mais bon, je me dis que je ne peux pas m’empêcher de voyager à cause de ma couleur de peau, on est au 21ème siècle merde !

  3. Je rajouterais juste, et ça me semble trés important, de ne surtout pas interpréter leurs regards souvent impressionnanst. Certaines y voit de la perversité, de la méchanceté… bref, elles se sentent constamment agressée. Aprés 6 voyages dans le pays, je suis intimement persuadée que c’est juste leur façon d’exprimer leur curiosité (et ils sont tréééés curieux)!!
    Donc évitons d’interpréter ce que nous vivons avec nos représentations de Françaises, je crois que c’est hyper important dans ce pays encore plus qu’ailleurs!!
    Christelle

    1. Oui je suis tout à fait d’accord. Je pense qu’il ne faut rien prendre personnel. Il faut savoir lire entre les lignes même si ce n’est pas toujours évident malheureusement. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *