IMG_4656

L’Outaouais : la région méconnue des voyageurs

Si je vous dis « voyage au Québec », tout de suite on pense à la Mauricie, la Gaspésie, les Laurentides, la Montérégie, l’Estrie, etc. Tant de merveilleux endroits qui nous assurent un séjour inoubliable dans la splendide nature québécoise. Mais si ces régions attirent énormément les voyageurs, j’ai personnellement une autre destination à vous conseiller qui vaut mille fois la peine qu’on s’y arrête quelques jours : l’Outaouais.

Située dans l’ouest du Québec, cette province trop souvent laissée de côté et méconnue des voyageurs de par sa proximité avec l’Ontario mérite qu’on s’y arrête quelques jours afin d’en apprécier sa beauté naturelle ainsi que son patrimoine. J’ai moi-même au l’immense plaisir lors d’un voyage de presse organisé par Tourisme Outaouais de vivre une partie de l’expérience outaouaise au cours d’une expédition de 3 jours et deux nuits aux côtés de ma chère collègue et amie blogueuse Audrey de Refuse to hibernate.

Avant de vous dévoiler mon extraordinaire aventure, je dois vous avouer que je ne m’attendais absolument pas à vivre un voyage aussi intense que celui que je vais vous compter. J’ai été énormément surprise et chamboulée par les rencontres et les découvertes faites sur place, d’où l’énorme coup de cœur de cette région. Mais arrêtons le blabla et laissons place au récit!

Le Parc Omega

Notre premier stop fut le Parc Omega. Sachez que pour une fille qui boycott les zoos et les aquariums, je n’étais pas très emballée, au début, à l’idée d’aller faire un safari pour voir des animaux. Mais ma première idée allait très vite s’effacer grâce à la rencontre de Serge Lussier, directeur technique du parc, qui nous a fait l’immense plaisir de nous partager son amour des animaux et de nous faire visiter une partie du safari .

Une première soirée magique.

Nous sommes donc arrivées le dimanche en soirée. Serge était là, le sourire au visage, à nous attendre, prêt à nous accueillir et nous parler de son fascinant travail. Mais pressées par le temps, nous avons vite embarqué dans son auto pour aller rejoindre son fils Carl qui nourrissait les loups. Après avoir passé une heure à discuter de voyages et de loups, Carl qui nous emmena à notre incroyable logement : la Wi-tente, une sorte de Yourte située au cœur du parc. N’ayant jamais dormi dans ce genre de logement atypique, je peux vous dire que j’étais énormément excitée! Tellement excitée que je n’arrivais pas à trouver le sommeil. C’est ainsi qu’à 23h, au moment où la nuit était complètement noire, qu’Audrey et moi-même sommes parties en excursion pour aller à la rencontre des loups via une passerelle qui traversait leur territoire. Mes chers ami(e)s, ce fut l’expérience la plus extraordinaire de toute ma vie! Un moment magique où nous étions dans un silence complet face à une meute de loups gris qui nous observaient. Je vous laisse imaginer un instant la sensation que l’on peut ressentir dans un moment pareil. J’étais sans mots.

IMG_4065
Wi-tente au Parc Omega
La rencontre d’un homme passionné.

Après une bonne nuit à dormir au coin d’un feu bien réconfortant, nous nous sommes levées pour aller rejoindre Serge pour un petit-déjeuner en tête à tête au restaurant du Parc. C’est au cours de ce déjeuner que Serge nous a compté ses nombreuses histoires de voyage, toutes aussi inspirantes les unes que les autres, ainsi que son parcours professionnel avec les animaux. Cet homme fut une réelle source d’inspiration pour Audrey et moi. Durant ses récits d’aventures, nous restions là silencieuses à écouter et s’émerveiller devant tant de périples vécus autour du monde. Entre le sauvetage d’une espèce de gorille au Rwanda, et ses voyages dans 45 pays, nous avions des étoiles plein les yeux. Le genre de rencontre qui vous inspire et vous marque à vie. Son discours et ses explications sur le Parc m’ont tout de suite amené à changer les préjugés que je me faisais de l’endroit. Le Parc Omega c’est avant tout une place qui protège le patrimoine canadien en mettant tout en œuvre pour protéger ses animaux et son histoire. Aucune maltraitance et des animaux heureux et en sécurité.

IMG_4253

Une fois le petit-déjeuner terminé, nous voila parties tester le fameux safari du Parc. Tout d’abord avec Serge et par la suite par nous même. 17 km à parcourir différents territoires et à voir différentes espèces animales. Sur notre parcours nous avons pu assister à plusieurs spectacles naturels qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires et qui auront grandement marqué notre séjour en Outaouais.

IMG_4314

IMG_4182

IMG_4398

IMG_3935

Délice Champêtre

La matinée au Parc Omega terminée, c’est vers la ville de Montebello que nous nous sommes par la suite dirigées pour aller manger des produits du terroir chez Délice Champêtre. Nous avons une fois encore été accueillis à bras ouverts par Daniel, le propriétaire du restaurant, qui nous a fait le plaisir de nous expliquer tout en détail le menu ainsi que les ingrédients frais utilisés. C’est donc avec un hot dog à la saucisse piquante italienne et à la moutarde de Dijon que je me suis retrouvée nez à nez. De quoi ravir mon estomac!

IMG_4467

Même si nous nous faisions une autre idée de ce qu’allait être notre escale dinatoire, nous avons été comblées par l’ambiance chaleureuse qui se dégageait de la petite chope et du temps que Daniel nous a consacré durant notre repas. Si vous êtes de passage à Montebello et que vous aimeriez tester quelque chose de rapide et délicieux, Délice Champêtre est l’endroit parfait!

Auberge Couleurs de France

Au cours de notre première journée nous étions supposées nous rendre chez Geo-explora afin de faire une chasse au trésor à bord d’un GeoBike, un véhicule tout terrain électrique. Malheureusement, Madame météo en avait décidé autrement et c’est donc résignées que nous avons dû quitter plus tôt que prévu Montebello pour nous rendre directement à notre prochaine étape qui allait être notre second et dernier logement du séjour : l’Auberge Couleurs de France.

Lors que nous sommes arrivées, c’est face à une immense auberge aux allures de chalet du Québec que nous nous sommes retrouvées. Mais une fois la porte d’entrée franchit, c’est tout un accueil qui nous attendait. Nous avons été agréablement surprises de constater que cette petite entreprise était une affaire de famille et que tout le monde participait au management de celle-ci. Notre tour guidé fut par ailleurs donné par le fils du propriétaire qui, plein d’entrain, nous a vendu notre séjour comme un rêve luxueux. Entre chambre cozy, accès au spa, cuisine typiquement française, et une ribambelle d’activités à faire sur le lac que surplombe l’Auberge (kayak, bateau, SUP, etc), je peux vous dire que nous étions plus qu’enthousiastes à vivre cette expérience un brin français de l’Outaouais.

Pour ne rien vous cacher, notre soirée fut mémorable et très revigorante. Si parfois, il m’arrive de penser à la France et au manque que je ressens de temps en temps, grâce à Couleurs de France j’ai pu l’espace d’un soir profiter de ma culture natale. Et croyez-moi ça fait du bien!

IMG_4562
IMG_4598

IMG_4620 (1)

IMG_4602 (1)

Duhamel

Pour finir en beauté ce fabuleux séjour, la Municipalité de Duhamel nous avait conviés à venir passer une après-midi afin d’y découvrir ses meilleures activités locales au côté de Martine Caron, coordinatrice en loisir, culture et tourisme de la ville. Au programme : randonnée au belvédère du mont Kajakokanak et descente en tube sur la rivière Petite-Nation.

Notre escapade sur l’une des 24 randonnées de la route des Zingues fut vraiment agréable. Il nous aura fallu 20 à 30 minutes pour atteindre le sommet et apprécier quelques instants le magnifique paysage qui défilait sous nos yeux. Mais à peine avions eu le temps de monter qu’il fallait redescendre pour aller tester notre dernière activité du séjour : la descente en tube de la rivière de Duhamel.

Pour ne rien vous cacher, nous pensions qu’une entreprise était déjà basée au bord de la rivière et proposait l’activité via un tarif préfixé selon le temps et le nombre de personnes qui souhaitaient s’initier au tube. Mais arriver sur place, nous avons été surpris de constater qu’en réalité aucun aménagement n’avait été mis en place pour pratiquer la descente de rivière. Aucun point de départ ou de fin n’était définit, aucun chemin exploitable longeant la rivière d’installé, et surtout aucune information mentionnant l’activité en question. Malgré la confusion, nous étions très ouvertes à suivre Martine dans cette folle expédition. Nous sommes donc montées dans nos bouées respectives et avons laissé le courant de la rivière nous porter. La grande farniente j’ai envie de dire.

Bien que l’activité fut fort agréable, je pense qu’il faudrait que la municipalité mette en place un système plus approprié et plus banalisé afin que celle-ci puisse devenir plus populaire dans la région. Si l’idée est excellente, il faudra néanmoins retravailler le concept et prévoir un système plus attrayant pour les voyageurs de passage qui, je n’ai aucun doute, adoreront cette activité nautique.

IMG_4626

IMG_4651

IMG_4662

DCIM100GOPRO

Voici donc le récit d’une voyageuse qui n’aurait jamais imaginé que l’Outaouais aurait tant à offrir et c’est aujourd’hui sans hésitation que je recommande à toutes les personnes de passage au Québec de partir visiter l’Ouest québécois! Encore une fois mille mercis à Tourisme Outaouais de nous avoir permis d’explorer cette province cachée.

Et vous, êtes-vous déjà allé visiter cette belle province? Si oui, partagez-moi vos coups de cœur!

Une réflexion sur “L’Outaouais : la région méconnue des voyageurs

  1. Le Parc National de Plaisance pour du kayak, des randonnées et voir des chutes, La Ferme Brylee à Thurso pour un repas champêtre, Le ChocoMotive à Montebello, Le Musée des civilisations à Hull, Bal de Neige l’hiver <3, Arbraska Laflèche, les superbes mosaïcultures pour le 150e du Canada à Gatineau du 30 juin au 15 octobre, etc. Une superbe région !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *