img_8826

Voyageuses d’un nouveau temps

La plupart ont entre 20 et 40 ans. Leur gabarit, leur quotidien, leur mentalité diffèrent en tout genre, mais un point unique réunit ces femmes d’un nouveau temps: l’envie de voyager. Qui sont ces exploratrices qui partent conquérir les routes du monde? Qu’est-ce qui anime leur envie de découvrir notre planète? Quelles sont leur vie et leur façon de voyager? Tant de questions qui restent en suspens dans une société qui se cherche et tente de se construire.

Elles se définissent comme étant aventurières, exploratrices, curieuses, volontaires, libérées, téméraires, passionnées, mais aussi rêveuses et sensibles. Parfois, elles sont organisées et méticuleuses sur chacun des détails de leur voyage. Parfois, elles sont dernière minute et suivent ce qu’elles appellent « leur feeling ». Cette envie de découvrir le monde, elles l’ont toutes.

« C’est en regardant un planisphère petite que j’ai compris que je ne pouvais pas rester dans une partie si infime de notre planète » Murielle Gonzales

D’un côté, il y a celles qui abandonnent leur vie quotidienne avec leur carrière, leur maison, leur ami(e)s et famille, pour partir vivre la « grande aventure ». Et de l’autre, il y a aussi celles qui s’accordent le droit de partir au bout de monde de temps en temps, tout en gardant leur vie quotidienne. Le voyage représente pour elles une échappatoire face à une société qui ne leur convient pas. Elles décident du chemin qu’elles souhaitent suivre et se créent une vie à leur propre image. Ce qui enrichit ces femmes ce ne sont pas les dernières tendances à la mode, mais les rencontres faites sur les routes du monde à travers des personnalités, des paysages et des cultures. Les difficultés rencontrées en chemin forgent leur caractère. C’est grandit et avec un tout nouveau regard, qu’elles reviennent de chaque voyage. Chaque instant vécu représente un moment unique qui n’appartient qu’à elles. Et ces souvenirs viennent se loger profondément dans leur mémoire et leur cœur.

« Je me sens libre. C’est la seule chose qu’on ne peut pas me prendre. Mes coups de tête, mes envies, mes rêves. Ça m’appartient. Et tous les souvenirs que je me forge m’appartiennent. C’est une richesse inégalable. » Noemi Michalik

Elles sont étudiantes, ingénieures, commerciales, réceptionnistes, caissières, cadres, auto entrepreneuses, gendarmes, blogueuses, journalistes, ou bien encore travailleuses saisonnières, ces femmes viennent toutes de milieux différents. Leur histoire ainsi que leur parcours ne se ressemblent pas. Et si la société sépare ces personnalités au quotidien, le voyage, lui, permet de les rassembler. Solidaire dans leur passion, elles ne laissent pas la place au jugement sociétal et prônent la tolérance ainsi que l’acceptation de tous.

« Sors de ta routine, enlève tes œillères et fais de ta vie une aventure ! Non seulement j’ai découvert de nouveaux horizons, mais j’ai également développé des qualités indispensables comme l’indépendance, la débrouille, la tolérance et la sociabilité. » Carine Balcan.

Déterminées à poursuivre leur vie de nomade, elles montrent le chemin aux femmes du monde entier dans l’acceptation de soi et la poursuite de ses rêves. Deux concepts que notre société a peut-être trop longtemps mis de côté. Inconnues ou connues du grand public, elles sont aujourd’hui des leaders de vie. Que l’on aime ou non voyager, on ne peut s’empêcher d’admirer le parcours de ces voyageuses. Auront-elles un jour un rôle important dans l’évolution des futures générations de voyageuses? Peut-être bien. Ce qui est sûr, c’est qu’elles n’ont pas fini de nous surprendre et de continuer à nous faire rêver.

 

 

 

 

8 réflexions sur “Voyageuses d’un nouveau temps

    1. Je suis vraiment contente de voir que l’article vient te toucher. L’entendre d’un homme c’est important car même si le sujet concerne les femmes. L’article vise également les hommes et leur conscience quant à la place de la femme dans cet univers du voyage. 🙂

  1. J’adore! Je me retrouve complètement, vivre ce sentiment de liberté intense, découvrir sans cesse et ne pas se limiter à une infime partie du globe. Partir vivre l’aventure au quotidien, pas de plan, à l’instinct et sortir d’un système stigmatisant et étouffant pour enfin vivre tel qu’on est vraiment. PS: Avant d’être voyageuse, j’étais inscrit 😉 Merci pour l’article.

  2. Félicitations. ! Cet article Me parle …. vraiment !! Vive la liberté !! Vive les voyages ! Vive la vie !!
    Comme disent les sud américains  » la vida es la sola » … alors profitons ET continuons à découvrir, échanger …. bref  voyager !!
    Citoyens du monde … vivons nos rêves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *