IMG_0239

Mon voyage et ses rencontres.

Ce que j’aime le plus quand je voyage ce sont les rencontres que je fais. Un voyage sans rencontre pour moi, c’est comme une vie sans Star Wars. Ça n’existe pas. Chacune des personnes que j’ai eu l’occasion de connaitre durant mes périples étaient toutes extraordinaires, et le partage de culture que j’ai eu avec elles restera à jamais gravé dans ma mémoire. Que ce soit des personnes de passage ou des voyageurs qui deviendront par la suite des ami(e)s, mes aventures avec eux étaient extraordinaires.

Lors mon voyage en Nouvelle-Zélande, j’ai eu l’occasion de faire tout un tas de rencontres qui ont marqué à vie mon passage dans le pays de mes rêves. Durant ces 6 semaines en sac à dos, j’ai vécu des expériences incroyables au cœur de paysages à couper le souffle. Et sur mon chemin de backpackeuse solitaire, j’ai croisé plusieurs personnes qui ont rendu ces expériences inoubliables de part leurs histoires, leur chemin, leurs projets, et surtout leur personnalité. Mon petit truc à moi en voyage, c’est de prendre ces aventuriers en photo avec mon polaroïd afin de garder un souvenir visuel de ces belles rencontres, mais aussi de leur attribuer des surnoms qui les caractérisent.

Donc maintenant, si on me demande qui j’ai connu en Nouvelle-Zélande, je pense à :

– Eileen, la passagère. Une jeune Française en PVT qui était en recherche de ses envies et de son chemin, rencontrée au court de ma randonnée sur l’île de Waiheke.

Marlène, l’autostoppeuse courageuse, qui a traversé le pays en faisant du stop. Elle fut l’une des personnes qui m’a le plus inspiré et le plus encouragé à dépasser mes limites de backpackeuse.

– Fabienne et Justine, les Pvtistes déterminées. Deux autres belles rencontres faites à Rotorua à un jour d’intervalle. Je n’ai jamais rencontré deux personnes aussi motivées à découvrir le monde en utilisant les PVT. Aussi attachantes et touchantes l’une que l’autre, elles furent mes amies et mon soutien durant ce voyage.

Rafael du Salvador, et Mario le rêveur furent mes hôtes à Auckland. Ces deux personnalités extravagantes ont rendu mon séjour dans cette ville amusant grâce à nos soirées et nos conversations délirantes.

– Jeremy, le Néozélandais en quête de liberté. Il fut la rencontre la plus inattendue, de ce voyage. Grâce à lui, j’ai vécu une aventure extraordinaire dans la vallée de Kauaeranga. Jamais je n’oublierai notre randonnée au bord des chutes d’eau et nos discussions sur le monde et son fonctionnement.

Cassey et Isaac, les amoureux de la Nouvelle-Zélande. Le couple le plus soudé et le plus mignon que j’ai eu l’occasion de rencontrer. Leur passion pour la nature, la randonnée, pour la joie de vivre et pour l’amour voyage, les réunit.

Patrick, le policier allemand et autostoppeur. Mon grand ami et compagnon de route sur la côte ouest de l’île du sud durant 3 jours. Rencontré à Punakaiki, je l’ai pris en stop et nous avons eu le plaisir de pouvoir voyager ensemble. Nos chansons et nos conversions me manquent encore.

Steve, le beau ranger. Lors de mon passage sur le camp d’Anchorage sur la Abel Tasman, j’ai appris à faire un feu de camp grâce à lui. Une superbe soirée passée aux côtés de ce ranger qui se faisait courser par toutes les filles du camping.

Stéphanie et Quentin, les nomades amoureux. Un autre couple vraiment attachant connu sur un campement gratuit au bord d’une route le temps d’une soirée et d’un repas convivial partagé.

– Et enfin, Annette, l’aventurière. Elle fut la dernière autostoppeuse que j’ai prise sur mon chemin et avec qui j’ai passé 5 jours dans les Catlins et à Dunedin. Avec elle, j’ai appris ce que je voulais vraiment et ce dont j’avais besoin pour être heureuse. Nos conversations m’ont donné les réponses aux questions que je me posais. Une superbe amie avec qui j’aurai passé du bon temps et de bons moments.

En repensant à toutes ces rencontres je m’estime chanceuse, car sans elles ce voyage n’aurait pas été le même. J’ai énormément appris grâce à la philosophie de chacun. Je me suis ouverte à de nouvelles façons de voyager mais aussi de nouvelles façons de penser. Je suis revenue encore une fois grandie et prête à vivre ma prochaine expérience de globetrotteuse. La vie est faite de rencontres et celles que l’on fait durant un voyage sont souvent les plus belles.

3 réflexions sur “Mon voyage et ses rencontres.

  1. Bravo a toi Clouzote. Sincèrement je suis un peu jaloux de tes voyages, de tes rencontres, des photos de gens souriants, J’aurais aimé avoir eut le « gutze » que tu as, surtout a ton âge, de partir seul. Je t’ encourage a continuer de nous faire plaisir. Merci. Claude

  2. Partir n’est pas seulement découvrir de nouveaux paysages, c’est surtout aller vers de nouvelles rencontres ! T’as raison c’est les autres qui nous enrichissent dans la vie ! ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *